La Direction Digitale vous informe que les sites web emlyon seront indisponibles le Mercredi 7 Décembre 2022

Caroline Ducelliez est étudiante en 2e année (M1) du Programme Grande École et a choisi pour de suivre le parcours associatif. Elle revient de 6 mois passés à l'autre bout du monde, au Cambodge, où elle a effectué sa mission à l'international ( le stage clôturant sa première année). Avant emlyon business school, elle a passé un bac ES dans un lycée de la banlieue parisienne puis a intégré le Lycée Hoche à Versailles, pour y faire ses deux années de classes préparatoires ECE. Retour avec elle sur son expérience dans le programme.

Caroline Ducelliez, étudiante PGE en mission internationale au Cambodge

Le choix de l'école

emlyon était pour moi un choix de cœur et de raison, c'est pratique ! La perspective de son intégration y a été pour beaucoup dans ma motivation en prépa car j'en rêvais depuis le début. Je ne saurais pas vraiment l'expliquer en réalité mais je crois que la dynamique entrepreneuriale, la mission de 6 mois à l'étranger, l'excellence de l'école dans les classements nationaux et internationaux, la diversité mais surtout l'importance de l'investissement associatif dans le cursus et la ville de Lyon ont très vite fait une différence dans ma tête et la conception de mon futur en école. Et ce que j'apprécie, un an et demi après mon intégration, c'est que je suis plus que jamais convaincue que ma place est ici !

La transition entre Classes Prépas et emlyon business school

Pour certains, il y a cette période de blues, en octobre-novembre de la première année. On m'en avait parlé. Je n'en ai jamais vu la couleur. J'ai trouvé la vie à emlyon business school, tout de suite bien plus dynamique et épanouissante que celle que j'avais mené les deux années précédentes. Il est vrai en revanche que le rythme est très différent (ce qui a du bon aussi je trouve). Le travail de groupe et la pratique rythment le quotidien à emlyon. Il faut donc être prêt, selon moi, à démontrer ses capacités d'adaptation et sa proactivité. Désormais on ne nous dit plus ce qu'il faut apprendre et pour quand. C'est à nous de décider de notre avenir en choisissant ce qu'on veut apprendre et comment. Les opportunités sont toutes là, et il faut oser les saisir !

La mission internationale au Cambodge

Le Cambodge a été une expérience marquante en tous sens et un point clef de ma formation. En prépa, je rêvais déjà d'avoir la possibilité de partir pour ces 6 mois. Autant dire, que quand le moment est venu, j'étais bien décidée à vivre l'expérience pleinement. J'ai donc vécu à Phnom Penh, capitale de cet incroyable pays en développement. J'y ai effectué un stage en entrepreneuriat social et solidaire, en travaillant à la gestion des partenariats et de la communication dans une entreprise locale venant en aide aux fermiers des provinces Sud du pays. Je suis souvent partie en déplacement pour rencontrer nos fermiers, et cela a fait partie intégrante de ma découverte du pays, de sa culture et plus encore, de ses habitants.

Une mission internationale marquante.

Le Cambodge est un pays authentique, dont tristement peu de personnes se soucient, ou s'intéressent vraiment. Le choc culturel et la remise en question ont alors été très forts. J'ai pu également beaucoup voyager en Asie du Sud Est, ouvrant grand les yeux, seule ou à plusieurs, sur des pays fascinants, tels que la Malaisie, Singapour, le Vietnam ou encore la Birmanie. Revenir à la maison après 6 mois d'une vie en de nombreux points opposés n'est pas évident mais je trouve que c'est une vraie force, car mon histoire au Cambodge m'a permis de voir les choses sous un autre angle, de redonner de la valeur et du sens à de nombreuses choses auxquelles nous n'en accordons pas assez, et d'avoir toujours avec moi un bagage inoubliable de souvenirs.

Le cours coup de cœur

Le cours que je préfère c'est la négociation. En première année, nous en avions eu un séminaire. Cette année, c'est un cours électif, que j'ai donc pris. J'ai eu 3 professeurs différents pour ce cours. Les 3 donnent vie à l'art de la négociation. Théorique et pratique, ce cours a motivé mon investissement en tant que responsable démarchage de mon association, le SkiClub, et ne cesse de m'apporter la technique et la confiance nécessaires pour mener à bien ce nouveau projet.