Le Séminaire de Management France, programme récurrent animé par emlyon business school pour le spécialiste des matériaux de construction EQIOM, a été marqué cette année par une nouveauté pédagogique majeure et l'indispensable adaptation à la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Depuis 2013, emlyon business school accompagne les équipes d'EQIOM, acteur majeur de la production de matériaux de construction (ciment, granulats, béton). Tous les deux ans, la formation sur-mesure baptisée « Séminaire de Management France » ambitionne de « fidéliser les talents, développer les compétences des managers et futurs managers, les faire évoluer dans l'entreprise. Il s'agit également de renforcer l'esprit de corps et la coopération transverse entre les branches d'activités », détaille Sidonie Chemla, responsable du programme emlyon business school.

L'édition 2020 a réuni 24 salariés d'EQIOM aux profils éclectiques : des commerciaux et des géologues, des juristes et des contrôleurs de gestion, des responsables de production ou encore des informaticiens. Tous mettent en avant l'un des atouts du cursus : sa double animation. « Chaque enseignement est systématiquement porté par un intervenant emlyon business school et un expert d'EQIOM. Cette approche en binôme permet d'appliquer des connaissances académiques aux réalités concrètes de l'entreprise. C'est une richesse », résume Yazid Sinaceur, chargé de développement RH, EQIOM.

Le contenu pédagogique mêle quant à lui habilement des compétences métiers telles que le marketing, la finance, la responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE) ou le Supply Chain, à des apprentissages de posture, de savoir-être : accompagnement au changement, management d'équipe. « Les modules sont riches, intenses. Le Séminaire bénéficie en interne d'une belle réputation », poursuit Yazid Sinaceur.

Réfléchir ensemble à la stratégie d'EQIOM

Pour cette édition 2020, emlyon business school a ajouté une nouvelle corde à son dispositif. Pour la première fois, les participants ont travaillé ensemble sur des projets stratégiques au service des 6 grandes ambitions d'EQIOM pour 2025.

Six groupes de quatre participants ont planché sur des problématiques concrètes de l'entreprise, aux conséquences réelles. « Par exemple, l'un des groupes a développé un parcours digital cohérent et efficace pour nos clients particuliers : de la découverte de la marque en ligne jusqu'à la fidélisation, en passant par la demande de devis, la commande et la livraison », détaille Yazid Sinaceur. L'objectif – « être leader du digital » – est d'importance : si EQIOM travaille essentiellement avec les professionnels des filières Bâtiments et Travaux publics (B2B), il ne néglige pas pour autant la cible des particuliers (B2C). Des parts de marchés sont en jeu.

Sidonie Chemla

« L'action learning– l'apprentissage par l'action – est dans l'ADN d'emlyon business school. Ces projets collectifs constituent un véhicule pédagogique adapté pour mettre en œuvre toutes les compétences abordées lors du parcours. Nous avons laissé une grande marge de manœuvre aux managers dans la recherche d'information, de ressources internes ou dans les entretiens de terrain. Le tutorat emlyon business school les accompagne vers un fonctionnement agile et innovant ».

Le 2 décembre dernier, chacun des groupes a présenté le fruit de ses réflexions devant le comité exécutif d'EQIOM. « Lors de la soutenance, ils ont exposé leurs recommandations qui seront dans leur grande majorité mises en œuvre au sein de l'entreprise dès 2021 », annonce Yazid Sinaceur.

Franchir un cap dans les usages digitaux

Le succès du Séminaire de Management France est donc au rendez-vous, car emlyon business school a su comprendre et répondre aux attentes d'EQIOM. Mais l'année 2020 a décidément été inédite et imprévisible à bien des égards. Initialement planifié entre janvier et mars 2020, le calendrier de la formation a été chamboulé par le confinement et les répercussions de l'épidémie de la COVID-19.

Si le premier bloc s'est déroulé comme prévu sur le campus parisien d'emlyon business school, le second a dû être reporté de 6 mois à octobre 2020. Exit le Manoir de Gressy, en Seine-et-Marne, qui devait accueillir les participants. Les modules restants ont été dispensés en distanciel,via l'application Zoom. Même la soutenance des projets collectifs s'est déroulée par écrans interposés. « Les managers d'EQIOM ont fait preuve d'une réelle capacité d’adaptation. Ils ont franchi un cap dans les usages digitaux et acquis de nouvelles compétences qui leur seront utiles à l’avenir, qui deviennent des compétences clés », constate Sidonie Chemla.