La Direction Digitale vous informe que les sites web emlyon seront indisponibles le Mercredi 7 Décembre 2022

Amina CHELYAH, Laetitia COLONNA D'ISTRIA, Fanny-Adeline KINGUÉ et Hazèle MORISON, quatre étudiantes du Programme Grande Ecole participent depuis janvier 2020 à l'aventure Women@Dior, un programme de mentorat entre La Maison Christian Dior et l'UNESCO.

Figurant parmi les 3 lauréats du concours, les étudiantes nous livrent leur parcours, après 1 an d'aventure : de la genèse de leur rencontre jusqu'à la création de leur projet « Girls Tech Power ».

Le programme Women@Dior : à la genèse d'une rencontre !

Toutes les quatre étudiantes du Programme Grande Ecole d'emlyon business school, nous avons été sélectionnées pour devenir Mentees du programme Women@Dior de l'édition 2020.

Ce programme fondé en 2017 par la Maison Christian Dior et désormais délivré en partenariat avec l'UNESCO, vise à soutenir l'émancipation des jeunes femmes en les accompagnant dans le développement de leur carrière. Pour cela le programme organise une mise en relation de chaque Mentee avec un Mentor de la Maison Christian Dior, qui nous accompagne et nous conseille durant notre parcours.

L'édition 2020 a été marquée par deux grandes nouveautés qui figurent parmi les piliers du programme : des cours en ligne sur le thème du “Women Leadership and Sustainability” et la création d'un “Dream For Change Project”.

Le “Women Leadership and Sustainabilty” sont des vidéos de cours d'environ 8 minutes, suivies de rapides QCM, enseignés par des femmes cadres du groupe LVMH ainsi que des professeures de renom autour de quatre thèmes fondamentaux : l'autonomie, l'inclusivité, la créativité et le développement durable.

Le “Dream for Change Project” est un projet de groupe entre plusieurs Mentees dont l'objectif est d'appliquer les enseignements théoriques du programme en développant une initiative, qui répond à une problématique. La nôtre était la suivante :

Comment pouvez-vous, localement et concrètement, développer une initiative soutenant l'émancipation des jeunes filles, afin de faire évoluer les attitudes sociales à l'égard des femmes et d'encourager l'autonomisation des femmes ?

Notre groupe s'est ainsi formé de façon très naturelle car nous avions toutes déjà travaillé sur un projet commun : l'association Lux'em*.

*L'association Lux'em est une initiative étudiante qui a vu le jour en 2019 et qui s'inscrit dans le pôle business de l'écosystème associatif d'emlyon. L'objectif est de réunir les étudiantes et les étudiants ainsi que le monde professionnel du luxe de façon très concrète grâce à divers événements et propositions de contenus sur le site internet.

Pourquoi les femmes et la Tech ?

Parmi les enjeux qui nous tenaient à cœur, celui de la tech et de l'absence de femmes dans ce secteur nous a rapidement mises d'accord. En effet, cette industrie est aujourd'hui prépondérante dans nos vies et nous sommes convaincues du rôle décisif qu'elle aura pour relever les grands défis de l'humanité. Nous trouvons donc que le manque de femmes dans ce secteur est problématique.

C'est pourquoi nous avons développé le projet Girls Tech Power.

Par cette initiative, nous cherchons à limiter les disparités entre les femmes et les hommes dans le secteur de la Tech. Les femmes sont les pionnières de l'informatique et pourtant elles sont aujourd'hui sous-représentées dans cette industrie. C'est notamment le cas dans les fonctions hardware prisées des ingénieurs, programmeurs, et data scientists hommes.

Or, ce manque de diversité représente une réelle menace. Il existe une illusion selon laquelle les machines ou les algorithmes traitent l'information de façon objective, mais Joy Buolamwini résume parfaitement l'état des choses :

Celui qui code le système intègre sa vision du monde[1] et par conséquent ses biais. Une récente étude du MIT a d'ailleurs démontré que des algorithmes de reconnaissances faciales ne reconnaissaient pas certaines personnes et notamment les femmes noires.[2] Cela n'est pas si étonnant quand on compte moins de 20% de programmeuses dans le monde…[3]

[1] Bernheim, A. and Vincent, F., 2019. L'intelligence artificielle, pas sans elles !. Paris : Belin.

[2] Etude : MIT — Proceedings of Machine Learning Research via Sciences et Avenir Intelligence Artificielle : la reconnaissance facile est-elle misogyne et raciste ?

[3] Etude : INSEE Recensement 2017 via www.femmes-numériques.fr

Le Girls Tech Power Bootcamp

Notre objectif est de permettre aux jeunes filles de percevoir leur potentiel au sein d'un secteur qui offre d'innombrables possibilités et opportunités. Nous souhaitons éveiller leur curiosité et les aider à ouvrir des portes auxquelles elles n'avaient pas pensé.

Le Bootcamp s'étalera sur 2 jours et aura lieu début juillet au sein d'un des trois makers' lab. Il s'adressera à toutes les jeunes filles, de 14 à 16 ans, curieuses de découvrir ce que la Tech peut leur apporter.

Durant ces deux jours les participantes auront accès à une initiation à la tech grâce à différents ateliers : découverte de l'impression 3D pour réaliser des prototypes, programmation, code et jeux vidéos.

L’objectif est de démystifier des notions clés de la technologie en leur donnant accès à ces outils et à leur fonctionnement.

Elles auront aussi l’opportunité de rencontrer des femmes inspirantes qui viendront partager leur parcours dans le secteur de la tech : qu’elles soient ingénieures, managers ou étudiantes, elles permettront aux jeunes filles de se rendre compte qu’il est possible d’être une femme et d’évoluer dans ce domaine !

Les différentes étapes du « Dream For Change Project » : début du succès pour le Girls Tech Power Bootcamp

La présentation du projet « Girls Tech Power » auprès des équipes de Women@Dior a été réalisée en deux étapes :

Nous avons d'abord envoyé une présentation décrivant notre projet ; puis réalisé des rendus finaux composés d'un essai et d'une vidéo. En parallèle, nous avons été coachées par Anne Michaut, Vice-doyenne d'HEC qui nous a encouragé à aller plus loin notamment en développant des outils de communication afin de sensibiliser notre public.

Quelques semaines plus tard, la bonne nouvelle est arrivée : le « Girls Tech Power Bootcamp » a été élu comme l'un des trois projets ayant retenu l'attention du jury de l'édition 2020 !

Le jury était notamment composé de Maria Grazia Chiuri Directrice artistique des collections femmes Maison Christian Dior Couture, Emmanuelle Favre, Senior Vice-présidente des ressources humaines pour la Maison Christian Dior Couture, Mohammed Djelid, Directeur délégué de l'UNESCO et Laetitia Roche-Grenet, Directrice de l'innovation chez LVMH.

Cette sélection nous offre ainsi l'opportunité de pouvoir présenter le projet Girls Tech Power lors de la Global e-conférence Women@Dior qui aura lieu le 31 mars 2021 au siège de l'UNESCO à Paris.

En amont de cet événement, grâce à la Maison Dior, à leur équipe de communication, ainsi qu'au Makers'lab de Paris, nous avons pu tourner une vidéo expliquant le projet qui sera diffusée lors de cette conférence.

Les prochaines étapes :

Nous travaillons en collaboration avec l'équipe du Makers' lab avec qui nous préparons le contenu pédagogique du Bootcamp afin de proposer l'expérience la plus ludique et qualitative.

Parallèlement nous développons notre stratégie de communication via notre site internet et notre page Instagram (@girlstechpower). Ces outils nous permettent aujourd'hui de communiquer sur la place des femmes dans le secteur de la tech et, à terme, de promouvoir notre Bootcamp.

Enfin une des étapes cruciales va être de recruter des femmes, étudiantes ou professionnelles, qui ont choisi d'exercer dans le secteur de la tech et qui pourront partager leurs expériences et leur parcours durant le Bootcamp !

Nous sommes très heureuses que notre projet ait retenu l'attention de la Maison Dior et de l'UNESCO, et sommes impatientes de lui donner vie.

Notre plus belle réussite serait de faire naître des vocations pour la Tech parmi les participantes du Girls Tech Power Bootcamp.

Curieux d'en découvrir plus sur la suite du projet ? Suivez-nous sur Instagram et notre site internet !