Ancrage local

emlyon business school

Faisant écho à notre politique d'ouverture pour plus de mixité sociale, nous déployons des dispositifs visant à rendre le monde de l'enseignement supérieur plus accessible à des publics en difficulté ou éloignés. Ces actions ont pour objectif de lever l'autocensure des élèves en développant leurs capacités à appréhender le champ des possibles pour construire leur parcours professionnel.

Dans ce cadre, nous avons mis en place depuis 14 ans 2 dispositifs en collège, lycée et en classes préparatoire, labellisés Cordées de la Réussite par le Ministère de l'Éducation Nationale.

Trait d'Union Multi-campus Multi-quartiers (TUMM) et Trait d'Union Prépa (TUP)

permettent l'accompagnement de lycéens et élèves en classes préparatoires par des tuteurs de l'association Astuce-lycéens à travers différents modes d'intervention.

  • Des séances de tutorat hebdomadaires permettent aux tuteurs d'apporter leur aide aux lycéens sous forme de soutien scolaire. Ces temps dédiés sont aussi l'occasion d'échanger sur les possibilités d'accès à l'enseignement supérieur et de combattre les mécanismes sociologiques et psychologiques d'autocensure liés à l'appartenance sociale. Ces figures inspirantes participent donc à véhiculer l'idée qu’un avenir dans l’enseignement supérieur est possible pour ces étudiants.
  • Chaque année, les tuteurs doivent construire un projet de sortie culturelle à destination des jeunes tutorés. L’accès à la culture ajoute une autre dimension au dispositif en les rapprochant d’un univers dont ils peuvent se sentir exclus.
  • Dans le cadre de TUP, plusieurs actions ont été mises en place pour garantir l’accès des élèves aux Ecoles de leur choix : des stages de langue, des ateliers de développement personnels et rédaction de CV sont également offerts aux élèves de classes préparatoires.
  • Des séances de préparation aux oraux de concours sont prévues afin de les accompagner dans leurs procédures d'admission en Ecole.
  • L'organisation d'un forum annuel d'orientation complète le dispositif pour faire découvrir de nouvelles perspectives professionnelles.

Trait d'Union Multi-campus Multi-quartiers (TUMM) :

Trait d'Union Prépa (TUP) :

Mentorat
3700
lycéens accompagnés
ETUDIANTS
2200
tuteurs engagés
Résultats
60
projets portés
élèves
800
de classes préparatoires
étudiants
100
tuteurs
élèves
168
ayant intégré le top 8 des écoles de commerce

Challenges du management

En plus de ces dispositifs, emlyon business school, le lycée Condorcet de Saint-Priest et l'Académie de Lyon organisent la finale du concours les « challenges du management » auprès des lycéens de la filière STMG ainsi que la journée dédiée aux parcours de réussite pour les lycéens de classes de terminale Sciences et Technologie du Management et de la Gestion (STMG). L'objectif de cette journée est de montrer aux lycéens que la filière STMG est une filière d'excellence comme les autres, qu'elle peut mener aux grandes écoles et à toutes les filières sélectives post bac.

Entrepreneurs dans la Ville

À Lyon, nous menons un programme conjoint avec l'association Sport dans la Ville dont l'objectif est l'entrepreneuriat social.

Ce programme nommé Entrepreneurs dans la Ville a pour objectif d'aider à l'insertion des jeunes de quartier par l'entrepreneuriat. Ce programme commence par 6 mois au sein de l'incubateur emlyon business school suivi de 2 ans en incubation chez Sport dans la Ville. Ce dispositif possède une dimension sociale forte car il participe à l'insertion professionnelle dans des quartiers atteignant 25% à 30% de chômage en redonnant confiance à une population éloignée de l'emploi. Nous avons d'ailleurs été choisis par la BPI comme programme phare pour répondre à la feuille de route du gouvernement en matière de participation à la création d'entreprises en quartiers difficiles. Ce travail avec la BPI va permettre de déployer le dispositif sur tout le territoire français.

Réussite
243
porteurs de projets accompagnés
Diversité
41%
de femmes accompagnées
Création
167
entreprises et 380 emplois crées
Insertion
69%
de jeunes créent une entreprise et 96% des participants retrouvent une activité